icon twitter
icon-facebook
icon-googleplus
icon-rss
icon youtube
  • Français
  • English
  • Deutsch
  • Nederlands

toolbar background

Module responsive mobile

banniere actualite 
logo mediterranee footer
background wave

icon bienvenue Argelès et alentours

Le soleil, la mer, la montagne, les abricots, les pêches, les cerises, les vins (Muscat, Maury, Banyuls...) ainsi qu'une multitude de curiosités géographiques, artistiques, architecturales et historiques font des Pyrénées Orientales un véritable petit paradis.

Dans ce pays où il fait si bon vivre se trouve Argelès sur Mer, « La Naturelle » qui vous attend pour des vacances en famille. Le pavillon bleu et l'étendard Famille Plus flottent fièrement au-dessus de la cité balnéaire. Adossée au massif des Albères au sud, Elle s'ouvre à l'est sur la mer Méditerranée par un littoral sablonneux qui s'étend sur 7 kilomètres avec " pavillon bleu ". Côte sablonneuse, côte rocheuse, reliefs escarpés, parcs, espaces boisés : Argelès-sur-Mer possède un patrimoine naturel qui compte parmi les plus diversifiés de la région. Elle préserve au quotidien ce trésor apprécié par les habitants comme par les touristes. En front de mer, un bois de pins de 12 ha et une promenade arborée de 3 km, pour flâner. Au sud, en direction de Collioure, ce coin de paradis qu'est le "Racou" (coin en catalan)... Les jolies criques de Portells et de l'Ouille, trait d'union avec la côte rocheuse, vous assurent quant à elle une complète tranquillité.

L'Espagne n'est qu'à un souffle de Tramontane en cheminant le long de la Côte Vermeille. Collioure surplombée par la sentinelle de la Tour de la Madeloc, observatoire époustouflant, le cap Béar, la baie de Paulilles, Banyuls sur Mer, autant de noms évocateurs de milles plaisirs, et bientôt les Pyrénées qui se jettent dans la mer sont franchis pour plonger en Espagne. Figuères et le musée Dali sont bientôt en vue. Barcelone, capitale de la catalogne sud n'est qu'à 180 kilomètres de la frontière.

Mais revenons à Argelès sur Mer et son musée catalan, la réserve naturelle du Mas Larrieu, le Parc de Valmy et ses aigles, les fêtes traditionnelles en juillet et août et les grands évènements musicaux comme les Déferlantes. La cité balnéaire concilie avec succès développement touristique, cadre naturel, farniente et soirées endiablées.

Délaissons un instant la côte catalane et poursuivons notre voyage vers l'ouest à travers la plaine du Roussillon. 20 minutes suffisent en passant par Elne et son cloitre roman pour atteindre Perpignan, sa gare « centre du Monde » selon Dali et son célèbre Castillet en brique rouge. Au nord, la vallée de l'Agly qui passe par Rivesaltes, patrie du Maréchal Joffre et du Muscat. A quelques kilomètres, l'ancienne frontière entre la France et l'Espagne est matérialisée par la forteresse de Salses. On remonte au fil de l'eau vers Maury dont les vins doux caressent les papilles. N'oublions pas de saluer l'homme de Tautavel, notre ancêtre vieux de 450 000 ans. Reprenons notre agréable chemin pour atteindre St Paul de Fenouillet et ses vertigineuses gorges de Galamus sur une route surveillée par les châteaux cathares, puis Saint Paul de Fenouillet et ses croquants, la haute vallée de l'Aude et l'Ariège.

La vallée de la Têt est aussi un excellent itinéraire au départ de Perpignan. Thuir et la plus grosse cuve au Monde d'une contenance d'un million de litres. Le pittoresque village de Castelnou et son château érigés sur les contreforts des Aspres. Le pic de Força Réal, gardien de la vallée et véritable défi pour les cyclistes avec sa pente finale à 18% surplombe fièrement le Ribéral du haut de ses 507 m d'altitude. Ille sur Têt, capitale de la pêche, et ses majestueux orgues véritable curiosité géomorphologique nous amène vers le Conflent, les magnifiques édifices romans représentés par les abbayes de st Martin du Canigou, de St Michel de Cuxa et le prieuré de Serrabonne. Le Canigou majestueux s'impose à nous. N'est pas Catalan celui qui, à partir du chalet des Cortalets, n'a pas gravit « la montagne sacrée » pour atteindre son sommet qui culmine à 2784m, notamment le 22 juin à l'occasion de la fête de la Saint Jean. Puis Villefranche de Conflent. Le Fort Libéria qui domine la citée médiévale et Mont Louis sont l'occasion de découvrir des forteresses érigées à partir des plans du célèbre Vauban, génial architecte militaire sous le règne de Louis XIV. Villefranche de Conflent, point de départ du petit train jaune, moyen de locomotion aujourd'hui touristique pour rejoindre la Cerdagne. C'est la ligne ferroviaire régulière la plus haute du monde, elle culmine à 1500m. Cerdagne et Capcir, terrains de jeu des skieurs. Plus à l'ouest, le Pas de la Case et une fois le col de l'Envalira franchit la principauté d'Andorre.

Mais la balade la plus naturelle géographiquement parlant est certainement celle qui vous mènera depuis Argelès sur Mer et l'embouchure du Tech vers Le Boulou, son eau pétillante et ses bouchons en liège. Des bouchons que vous pourriez également trouver sur la route du col du Perthus et de l'Espagne les jours de mauvais temps ! Il est préférable de poursuivre sa route le long du Tech vers Céret, capitale de la cerise réputée pour sa féria phénoménale, et Amélie les Bains, paisible station thermale. Vous découvrirez alors la beauté du Vallespir, les rousquilles, les Toiles du Soleil, manufacture de tissage catalan de St Laurent de Cerdans et croiserez peut être l'ours du côté de Prats de Mollo !